Menu oops

Annuaire des anciens
Perdu de Vue
Condoleance
La Ville Autrefois
mémoire de la Ville
Rue et Places
Souvenirs
Angle Ouvert
Votre Album
Les Ecoles
Sports
Galerie Zamane
Rencontre
M. Chaouia 131
FenêtreTahir
L´argot Français
Journaux


Contact:
barchid@live.nl
Chaque jour des
nouvelles photos
Bienvenue a Berrechid
Les photos et
commentaires
récents
الصفحة الرئيسية
دليل الاصدقاء
ركن المتغيبين
ركـن التعازي
المدينة زمان
ذاكرة المدينة
الشوارع والساحات
ذكريات
ركن مفتوح
ألــــبـــــوم صـور
مدارس برشيد
ريـــاضـــــة
الـبـوم زمـان
لقاءَ ا ت
جريدة الشاوية  131
نافذة طهير
جرائد

Nº 409

Nº 410

Nº 411

Nº 412

Nº 413

Nº 414

Nº 415

Nº 416
Ajouter un commentaire      انقر هنا للمشاركة   page : 1



On constate que les hrizis que ne contribuent pas assez à l'enrichissement de ce site qui reste une fièreté pour nous.Le dernier écrit a été posté le 5 mai.
Merci oulad bladi de contribuer à la pérennisation de ce site svp.

Un Hrizi
Posté May 20, 2015 18:17

Je pense que Si Ahmed est Mzabi et non Mazmzi, il est aussi de la famille Haj Bouazza

Khair Ahmed
Posté May 5, 2015 10:38

Si al moujahid etait professeur d arabe il etait natif du nord des jbala comme l etait si chtioui il portait un costume avec un tarbouche rouge des fassis et habitait dans la maison de hadj mohamed ouazzani ould si hadj ben smail des slahma.Aujourdhui fermee en etat de destruction aupres de la maison du professeur si ahmed mazamzi lui aussi professeur darabe qui portait lui un djellaba et un tarbouche a la mohammedv.

Ismaily Hadj Smail Ould Caidi
Posté May 4, 2015 18:58

فضيحة روض الأطفال التابع لوزارة التربية الوطنية ببرشيد.

لا زلنا غير ناسين الأخبار التي تناقلتها الفعاليات الجمعوية في السنوات الماضية والمنددة برئيس اللجنة الثقافية للمجلس البلدي ببرشيد المتهم بالسطو على مبلغ 2000 درهم الذي خصصته اللجنة الثقافية لأستاذ جامعي جاء ليحاضر بمناسبة المهرجان الثقافي للمدينة، ووضعه المعلم بدون قسم في جيبه. واليوم يعود رئيس اللجنة من جديد إلى الواجهة الإعلامية ، ولا حديث بين أعضاء المجلس البلدي إلا عن فضيحته بالدورة المنعقدة يوم الأربعاء 29 ماي 2015،عندما قال أمام لشعب محاولا ابتزاز الطبيبة رئيسة المكتب الصحي التي منعت السطو على مبيدات الحشرات أنه أحصى 85 كلب بمنطقة السوالم، ثم قال لها: " وانا أش حاضي هنا غير التبركيك؟".
إنهم أصبحوا يخشون الحديث معه بعد أن كشف القناع عن نفسه في حالة الغضب. وأصبحوا يتكلمون عن المخفيات بروض الأطفال التابع للأعمال الاجتماعية لوزارة التربية الوطنية. حيث يقال أن المربي الفاضل يتلاعب في التصريح بعدد الأطفال في السجلات، لأنه يصرح ب 60 طفلا عوض 90 طفلا، و يضع الفرق في جيبة.
وهناك أحاديث أخرى عن تبيض الأموال في البناء وشراء معدات بالروض وقضايا فساد أخلاقي، وصلت الدار. إننا كفعاليات نطالب الجهات المختصة باللأكاديمية إيفاد لجنة نزية للتقصي بروض الأطفال للوقوف على صحة الأخبار.

عبد الحق الحسايني
Posté May 4, 2015 13:18

C'etait attendu
l'istiqlal sans chaib med
c'est le kao

Ahmed Aziz
Posté April 27, 2015 14:40

C'est deja fait
Benchaib est a la tete de liste du parti de la liste du parti de l'istiqlal.

Bouchaib Lahrizi
Posté April 26, 2015 22:16

"Energie renouvelable indispensable pour l’agriculteur Marocain !!

J’ai une grande réflexion qui touche l’énergie renouvelable, spécifiquement, les panneaux solaires. Partant de mon simple cas en tant qu’un petit agriculteur, j’ai essayé d’alimenter ma petite ferme en :
• Gas-oil : trop cher pour s’en sortir avec un prix voisinant 8.20 à 8.70 Dhs le litre : pratique abandonnée,
• Gaz : avec des butanes de gaz (40 Dhs / l’unité) même subventionnées par l’Etat, ne donnent pas un résultat satisfaisant (problèmes du matériel qu’il faut entretenir + pannes moteur + turbine + tubes, arbres….) : pratique abandonnée aussi,
• Pompe émergée : pratique installée depuis 4 ans, donne satisfaction, mais l’électricité est onéreuse !
Comme vous le savez l’électricité au Maroc est trop chère, je lance ce débat pour sensibiliser notre gouvernement d’aider l’agriculteur à s’équiper de panneaux photovoltaïques. Chose que ce dernier seul ne peut s’en charger à cause du prix de l’installation de cet équipement trop cher. Comme le Maroc s’est engagé dans une stratégie " énergie renouvelable " il est primordiale et vitale d’accorder des subventions ou aides à l’agriculteur.
En effet, dans le cadre du " Maroc vert " notre gouvernement subventionne et aide bien l’agriculteur en termes d’élevage, matériels agricoles… mais ce côté d’aide énergie renouvelable serait un grand PLUS. Cela dynamiserait ce secteur agricole qui pour le Maroc reste son cheval de bataille.
L’énergie renouvelable prend une grande ampleur à travers le monde et depuis peu au Maroc. En Europe cela devient primordial. En France par exemple, le gouvernement octroi des aides aux contribuables, alors que le Maroc bénéficie d’une ressource inépuisable " LE SOLEIL " qui déverse chaque jour l’équivalent de 100 000 milliards de TEP (tonnes équivalent pétrole). Cette valeur est à comparer aux environs 10 milliards de TEP que représente la consommation annuelle mondiale en énergie primaire.
Notre cher beau pays le MAROC est un très beau pays qui bénéficie Dieu merci de cette énergie inépuisable que l’agriculteur ne demande que d’en bénéficier pour son exploitation agricole et même peut devenir producteur d’électricité, pourquoi pas ??
En France certaines fermes sont dotées de panneaux solaires et l'exploitant reçoit des subventions pour les installations des panneaux solaires. L’Etat et l’E.D.F (Electricité De France) profite alors d'une énergie à bas prix et l'exploitant, l'agriculteur se fournit en énergie renouvelable qui l'encourage dans sa besogne quotidienne à exploiter son affaire, particulièrement, à réduire le coût d'électricité. Tout le monde est gagnant ET C'EST AUSSI BON POUR L'ENVIRONNEMENT !! Certains agriculteurs en France dotés de panneaux solaires deviennent même fournisseurs d’électricité. Chose qui soulage arrange les affaires de l’E.D.F. (à savoir la France malgré qu’elle soit excédentaire importe l’électricité de ses voisins de l’Allemagne, de l’Angleterre, de la Suisse…

Chakir Mustapha
Posté April 21, 2015 08:01

"Prof" Almoujahid : C’était un vrai TORTIONNAIRE !!
Les mauvais souvenirs, sont ceux de Mr Almoujahid (un vrai tortionnaire) :
Almoujahid était notre enseignant d’Arabe. C’est une personne qui me marquera toute ma vie, il m’a fait dégoûter cette belle langue Arabe, car il me terrorisait, souvent, je passais au tableau pour une FALAKA (4 élèves les + BARAQUES parmi eux était l’Haj Lakbir appelé N3ama, les autres je ne me rappelle plus d’eux, ces 4 " costos "). Almoujahid prenaient la victime que j’étais souvent, car, je n’apprenais pas les leçons d’arabes ou j’oubliais à force d’être terrorisé. Lorsqu’il m’adressait la parole en me crachant dessus, mais c’était les fesses qui prenaient les coups, pas grave n’est ce pas !! Ce qui était horrible, une fois a demandé à un élève s’il s’était lavé comme il l’avait ordonné, je me rappelle de cet élève était très très pauvre plus que nous. Almoujahid a demandé à un autre élève de vérifier et de chercher les poux… pendant qu’Almoujahid donnait le cours. Avant la sonnette, Almoujahid a demandé " il y a combien de poux "… " il y en a pas mal, Monsieur !!! " Bon, vous les 4 : il les appelait RBA3A SHAHE " et ordonné " vous me le prenez et vous lui ouvrez sa bouche et a mis toute la quantité de poux ! LE COMBLE C’EST QU’IL A DEMANDE A CE PAUVRE ELEVE DE NE PAS AVALER TANT QUE Almoujahi N’A PAS CRACHE POUR FACILITER L’ABSORPTION, Et, il l’a bien fait en hurlant avec les mots inoubliables " BLA3 WALDIK ". Tout a été exécuté comme le voulait Almoujahid sans scrupule !!!
Un autre cas, qui m’était arrivé personnellement. : Un vendredi, j’ai appris la leçon d’éducation ‘Tarbiya’, je savais que c’était un jour où je devais réciter, alors, j’avais appris par cœur ma leçon alors que je ne comprenais rien de cette leçon, je l’avais apprise seulement pour échapper à la FALAKA. C’était mon tour de réciter, je peux vous dire que rien, que, son regard me faisait trembler. J’ai juste commencé le début de la fameuse leçon que j’avais oublié le reste, malgré les soufflements des élèves, je n’avais pas pu continuer, alors qui se jetât sur moi pour me tabasser pendant ¼ d’heure pour finir par 2 coups fatales ,un coup sur le front, l’autre coup, il m’avait pris les cheveux et m’avait cogné sur le mur. Donc, ma tête n’avait plus l’allure normale. J’étais complètement dans les nuages, les autres élèves ont pris soin de moi pour me mettre debout et m’aider à me lever…
Je vous ai dit que c’était un jour de vendredi, ma famille m’attendait toujours pour le couscous habituel du vendredi. Je n’avais pas voulu rentrer chez-moi par peur d’une autre raclée de mon père (Llahi Rahmo). Ma famille s’inquiétait, et finalement vers 13h00, je suis apparu, mon père en me voyant à arrêter de manger et m’avait demandé ce qui m’était arrivé ? Je commençais à bien pleurer, je lui avais raconté toute la scène. Sa 1ère réaction était si je connaissais la maison de Almoujahid . Bien sûr que je connaissais, car, Almoujahid nous obligeait à avoir chez lui des cours supplémentaires payants (Sa3a Lidafiya) pour arrondir sa paye. Donc, mon père m’avait accompagné, c’est pour vous dire que nous avons évité un grand scandale, heureusement, Almoujahid n’était pas sorti et restait caché chez lui. Almoujahid n’avait pas assuré les cours de l’AM. Et est resté enfermé chez lui. Je me rappelle mon père qui avait dit " je t’envoie mon fils pour l’éduquer ou pour le tabasser, si tu veux tabasser qlq’1 tu sorts me le montrer immédiatement... En tout cas, tu ne partiras pas vivant de Berrechid… " Je peux vous dire que j’étais un peu soulagé. !!
Résultat, Mr Almoujahid a fait intervenir des personnes pour influencer mon père. Mon père l’avait bien menacé et lui avait exigé de me " foutre la paix définitivement " ! Chose, réalisée, Almoujahid, ne me questionnait plus, ne me faisait plus réciter, et c’était vraiement chouette pour moi !! Pas de leçon d’Arabe !!! Résultat final : REDOUBLEMENT à cause de mes notes en Arabe et surtout de l’opposition radicale d’Almoujahid.
Conclusion : A cause de ça et depuis le début de ma malheureuse scolarité, j’avais détesté

Chakir Mustapha
Posté April 16, 2015 04:05

اننا نندد بالجرائم البشعة التي اصبحت تعرفها مدينة هنا وهناك كل نهار تسمع خبار هده اليلة تاريخ 01/04/2015 وبالبضبط بالمارشي شارع الشفشاوني اصيب شاب بالعديد من الطعنات الخطيرة في انحاء جسمه نقل فورا في غيبوبة الى المستشفى هنا السؤول مطروح اين هو دور ا
من في حماية المواطنين من بطش المجرمين الدوريات عناصرها يكتفون بالحصول على المبالغ المالية من عند باعة النفحة

نوالدين السهمي
Posté April 2, 2015 01:20

Il était une fois un chef...

Je vais faire un peu de philo à 2 sous, mais je rigole presque tous les autres jours que ça peut parfois faire du bien de jouer au sage.

Bien sûr, le billet d’aujourd’hui m’a été inspiré par l’actualité mais en vérité ça fait longtemps que je voulais en parler. Il s’agit du sujet des chefs qui sont tellement amoureux de leurs sièges, et surtout des avantages qui vont avec, qu’ils n’arrivent plus à s’en détacher. Ils croient que pouvoir et vouloir, parce que ça rime, vont éternellement ensemble.

Alors, le jour où on leur apprend que le temps qui leur est imparti est fini et on les invite à partir se reposer et à céder leur place à quelqu’un d’autre, ils sont tristes et abattus comme tout. Certains essayent de s’accrocher, d’autres sont très fâchés, et il y en a même qui vont jusqu’à pleurnicher, mais tous finissent par lâcher. Pauvres malheureux ! Mais il y a plus pauvres et plus malheureux qu’eux : ce sont ceux qui les suivaient et qui croyaient comme eux qu’Ils allaient rester chefs ad vitam aeternam.

Et oui... C’est comme ça la vie (Toute ressemblance etc.etc.etc.)

Mohamed Laroussi
Posté April 1, 2015 10:08

دعوة الأدباء إلى المعرض الوطني للكتبيين

تنظم الجمعية البيضاوية للكتبيين الدورة الثامنة للمعرض الوطني للكتبيين ( الكتاب المستعمل ) والذي سينعقد في الفترة ما بين 10 و30 أبريل 2015 بساحة السراغنة الدار البيضاء تحت شعار:الكتاب مِرآة الإنسان والمجتمع.

وبهذه المناسبة تخبر كافة الادباء الراغبين في تقديم كتبهم الإبداعية أو الفكرية أو المشاركة في برنامج القراءات الشعرية والقصصية أو في الندوات المقترحة

المثقف والمجتمع ، بين الاحتواء والتحرر

أي ثقافة نريد ؟

الجوائز الأدبية : نعمة أم نقمة ؟

وعلى الراغبين الاتصال قبل متم 31 مارس 2015 عبر البريد الاليكتروني
casabooks11@gmail.com

والتأكيد هاتفيا على الرقم : يوسف بورة
0678280406
نادي القلم المغربي - الدار البيضاء

يوسف بورة
Posté March 24, 2015 10:55

La politique est amnésique

Avant d’entrer dans le vif de mon sujet, je vais vous redire ce que vous savez déjà : j’adore me marrer des gens qui jouent tout le temps les moralisateurs, les donneurs de leçons, les redresseurs de torts etc., mais dès que le vent tourne, ou bien, dès que eux-mêmes tournent casaque, ils deviennent aveugles, sourds et muets.

Vous allez me dire que c’est normal, que c’est ça la politique, que s’ils gardent intacts et immuables leurs principes et leurs positions, ils risquent de rester éternellement à la même place... Tout ça, je peux le comprendre, mais il y a des fois où le revirement est si vif, si vite et si violent qu’il dépasse tout entendement. L’exemple que j’ai choisi pour illustrer ce phénomène universel, certes, mais qui, au Maroc, bat probablement tous les records, est un événement qui a eu lieu il y a plus de 11 ans. Il s’agit d’un simple événement artistique qui s’était transformé bizarrement en une très grosse protestation politique, menée à l’époque par des grands activistes de "la société civile" et du monde politique avec à leurs têtes notamment des ténors du parti arrivé en tête aux dernières grandes élections, dont certains sont même aujourd’hui au gouvernement.

Je ne voudrais pas vous faire trop languir et vous dire qu’il s’agissait d’un spectacle du grand imitateur et chansonnier français Laurent Gerra, un spectacle qui a été appelé à être boycotté, ensuite, a été chahuté, et, enfin, a été carrément annulé. Pourquoi ? Parce qu’on l’avait accusé d’être, je cite, "un artiste sioniste partisan du criminel de guerre et bourreau des enfants et du peuple de Palestine Ariel Sharon". Rien que ça !

Je m’en souviens comme si c’était hier. Des dizaines de manifestants criaient et gesticulaient poings levés et pancartes soulevées. Ils étaient encadrés par des forces de l’ordre qui avaient installé des barricades devant le célèbre complexe cinématographique de la Corniche de Casablanca, pour permettre, en vain, au public d’accéder à la salle. Or, j’ai appris quelque temps après par un ami que cet appel au boycott était juste une boutade lancée par un plaisantin et qui avait fait tomber tout ce bon monde prompt à manifester sur tout ce qui bouge dans le panneau.

Oui, c’est ridicule, mais à cause de cette mauvaise blague, tous les cafés, glaciers et restaurants de la Corniche sont restés sans clients, tout ce soir-là et toute cette nuit-là.

Et à ma connaissance, aucune indemnité ne leur a jamais été versée. Si je vous reparle de ça, plus de onze ans après, c’est que Laurent Gerra, cet immense artiste qui a plus d’une voix dans ses cordes, devait se produire hier, jeudi 25 septembre, au même lieu et à la même salle. Et si j’ai choisi de ne pas en parler plus tôt c’est pour éviter de donner des idées à certains même si je suis sûr que personne ne va oser refaire la même bêtise et ce, notamment, pour les raisons que j’ai évoquées au tout début de cette chronique.

Pourtant qu’est-ce que j’aurais bien aimé que quelqu’un, tenez, par exemple de l’opposition, repose la question au parlement à un des protestataires qui était sur place à l’époque, et qui est aujourd’hui un illustre ministre, pourquoi il n’a pas fait rebelote cette fois-si, lui demande si Laurent Gerra n’est plus "sioniste" à ses yeux, et tant qu’à faire, l’interroge sur se qu’il compte faire pour dédommager toutes les victimes de cette risible rigolade qu’il vaut mieux oublier à jamais.

En attendant, je souhaite à toutes les amatrices et à tous les amateurs des bons humoristes et des bons imitateurs un très bon week-end. Quant aux autres…
Un dernier mot sous forme de devinette pour rigoler un peu : à quoi sert de sortir un radar qui ne marche pas quand celui qui l’a installé n’est plus là ?

Mohamed Laroussi
Posté March 20, 2015 12:26

لقد سبق لكوادر ومناضلي المكتب الاقليمي للمركز المغربي لحقوق الانسان ببرشيد ان نضموا وقفة احتجاجية امام مقر بلدية حد سوالم للفساد المستشري حيث عبر مناضلي المركز عن تشبتهم بفضح الفساد وقد عبر المواطنين والمواطنات عن ارتياحهم الآن هده الوقفة لم يستسغيها رئيس البلدية وزبنياته فاستقدموا مجموعة من الباطجية من اجل الاجهاز على هده الوقفة النضالية الحضارية لكن بحنكة كوادر ومناضلي المركز لم يفلحوا في آلاعتداء

لحسن مغطي
Posté March 8, 2015 00:42

هبة بريس - برشيد



حادث غريب ذاك الذي وقع أمس بمدينة برشيد بعد أن نشب عراك دموي بين بعض النسوة مرتادات حمام شعبي الأمر الذي جعل العديدات منهن يهربن إلى الشارع و هن عاريات خوفا من تطور الأمور.




و شوهدت مرتادات الحمام الشعبي "فم زكيد " بالحي الحسني برشيد و هن يركضن شبه عاريات بعد عراك داخله بين سيدات في حالة غير طبيعية خاصة أن إحداهن كانت تحمل أداة حادة و تتوعد كل من يقترب منها بالإعتداء.

و فور علمها بالخبر انتقلت على الفور العناصر الأمنية إلى عين المكان مرفقين بمجموعة من الشرطيات اللواتي دخلن الى الحمام وتم اعتقال مفتعلات العراك و هن في حالة هستيرية ، في حين هرعت مرتادات الحمام للبيوت المجاورة من أجل الاختباء.

Ben Omar
Posté March 6, 2015 15:09

أصيب أعضاء من الجمعية المغربية لحماية المال العام فرع الدار البيضاء، بجروح متفاوتة الخطورة، أول أمس الثلاثاء، حينما كانوا بصدد تنفيذ وقفة احتجاجية بتنسيق مع الجمعية المغربية لحقوق الإنسان فرع برشيد أمام مقر باشوية أولاد عبو التابعة للنفوذ الترابي لإقليم برشيد، احتجاجا على تعرض حقوقي بأولاد عبو لاعتداء، الأسبوع الماضي، من طرف بعض العمال التابعين لبلدية أولاد عبو، والذي اعتبره الحقوقي المعني انتقاما منه لوضعه شكاية أمام الوكيل العام للملك باستئنافية الدارالبيضاء بتاريخ 16 فبراير 2015 في شأن تبديد أموال عمومية ببلدية أولاد عبو.
ووفق مصادر "المساء"، فإن أعضاء الجمعية المغربية لحماية المال العام المصابون نقلوا بواسطة سيارات إسعاف الى قسم المستعجلات بالمستشفى الإقليمي الرازي ببرشيد لتلقي العلاجات الضرورية، مضيفة أن العشرات من حقوقيي برشيد والدار البيضاء كانوا حينها بصدد تنفيذ وقفة احتجاجية أمام مقر باشوية أولاد عبو للاحتجاج على تعرض أحد أعضاء الجمعية المغربية لحماية العام للاعتداء، في وقفة معلن عنها مسبقا، ليفاجؤوا بعدها بمجموعة من الأشخاص، يشهرون هراوات وعصيا وسلاسل حديدية، تهاجمهم وتباشر عملية الضرب والجرح والاعتداء على الحقوقيين، ناسفة بذلك وقفتهم الاحتجاجية. واستغرب الحقوقيون ما وقع أمام صمت السلطات المحلية التي لم تتدخل لوضع حد لهجوم المعنيين بالأمر، رغم أن الوقفة الاحتجاجية كانت أمام مقر باشوية أولاد عبو، وطالب الحقوقيون في الوقت ذاته، وزير العدل والحريات بفتح تحقيق في هذه النازلة التي اعتبروها اعتداء على حرية التعبير وانتهاكا خطيرا لحرية التظاهر السلمي.
وندد فرع الجمعية المغربية لحقوق الإنسان ببرشيد في بيان أصدره عقب الأحداث، ما أسماه هجوما وحشيا تعرض له أعضاء الجمعية المغربية لحماية المال العام والجمعية المغربية لحقوق الإنسان، من طرف من اعتبرهم البيان لوبيات فساد بالمنطقة أثناء تنفيذ الوقفة الاحتجاجية، محملة السلطات المحلية والإقليمية مسؤولية هذا الهجوم الذي يتنافى والحق في الأمان الشخصي الذي تضمنه المواثيق الدولية لحقوق الإنسان، مدينة حياد السلطات المحلية والإقليمية تجاه الأحداث، مطالبين وزير العدل والحريات باتخاذ الإجراءات اللازمة لمعاقبة المعتدين على الوقفة.

Ben Omar
Posté March 5, 2015 16:10

Page: [1]   [2]   [3]   [4]   [5]   [6]   [7]   [8]   [9]   [10]   [11]   
          [12]   [13]   [14]   [15]   [16]   [17]   [18]   [19]   [20]   [21]   
          [22]   [23]   [24]   [25]   [26]   [27]   [28]   [29]   [30]   [31]   
          [32]   [33]   [34]   [35]   [36]   [37]   [38]   [39]   [40]   [41]   
          [42]   [43]   [44]   [45]   [46]   [47]   [48]   [49]   [50]   [51]   
          [52]   [53]   [54]   [55]   [56]   [57]   [58]   [59]   [60]   [61]   
          [62]   [63]   [64]   [65]   [66]   [67]   [68]   [69]   [70]   [71]   
          [72]   [73]   [74]   [75]   [76]   [77]   [78]   [79]   [80]   [81]   
          [82]   [83]   [84]   [85]   [86]   [87]   [88]   [89]   [90]   [91]   
          [92]   [93]   [94]   [95]   [96]   [97]   [98]   [99]   [100]   [101]   
          [102]   [103]   [104]   [105]   [106]   [107]   

[Entrer du système (Login) ]




Photo du jour.
 Photo: 315

Collége Ibn Rochd
Photo: 1
Ourach Ahmed Des Ouled Allal


Annuaire.
Fassih Mansour

Collége Ibn Rochd
Photo: 48
Housni


Collége Ibn Rochd
Photo: 29
Housni


Collége Ibn Rochd
Photo: 1
Housni


Photo du jour.
 Photo: 314

Collége Ibn Rochd
Photo: 1
Khair Ahmed


Collége Ibn Rochd
Photo: 1
Belahcen


Photo 403.
 ولد برشيد

Photo du jour.
 Photo: 313

Ecole de filles
Photo: 1
Abdelghafour Kadi


Sports
Photo: 1
Hàmàdà Boufarouj


Angle Ouvert.
 سامى لبيب

Photo du jour.
 Photo: 312

Photo du jour.
 Photo: 311

Photo du jour.
 Photo: 310

Photo du jour.
 Photo: 309

Photo du jour.
 Photo: 308

Angle Ouvert.
 Najib Abdelhak

Photo du jour.
 Photo: 307

Photo du jour.
 Photo: 306

Photo du jour.
 Photo: 305

Photo du jour.
 Photo: 304

Souvenirs
Photo: 3
Jillali Housni


Condoleance.
 من ابناء المدينة







im4i1j5ke6