Menu oops

Annuaire des anciens
Perdu de Vue
Condoleance
La Ville Autrefois
mémoire de la Ville
Rue et Places
Souvenirs
Angle Ouvert
Votre Album
Les Ecoles
Sports
Galerie Zamane
Rencontre
Berrechidnews
M. Chaouia 124
FenêtreTahir
L´argot Français
Casablanca
Journaux


Contact:
barchid@live.nl
Chaque jour des
nouvelles photos
Bienvenue a Berrechid
Les photos et
commentaires
récents
الصفحة الرئيسية
دليل الاصدقاء
ركن المتغيبين
ركـن التعازي
المدينة زمان
ذاكرة المدينة
الشوارع والساحات
ذكريات
ركن مفتوح
ألــــبـــــوم صـور
مدارس برشيد
ريـــاضـــــة
الـبـوم زمـان
لقاءَ ا ت
برشيد نيوز
  124-1
جريدة الشاوية  124
نافذة طهير
جرائد

Nº 397

Nº 398

Nº 399

Nº 400

Nº 401

Nº 402

Nº 403

Nº 404
Ajouter un commentaire      انقر هنا للمشاركة   page : 1



نحن كساكنة اقليم برشيد فاننا نتسأل اين هو عامل اقليم مادوره في التنمية فمتد التحاقه بهدا الاقليم الفتي وهو يعتكف مكتبه لا يستقبل المواطنين و لا يفتح ابواب مكتبه ا لا لكروش لحرام وكبار القوم باقليم برشيد من المفسدين والدين ياكلون المال العام دون استحياء لامنجزات ولا برامج تنموية تعود بالنفع عن المواطنين سوى السمسرة في المؤدونيات من طرف رئيس الشؤون الا قتصادية وحتى الجرائد فان عامل الاقايم يبعث بسيارة خاصة الى البيضاء من اجل اقتنائها وهدا نوع من هدر المال العام اين هي الديمقراطية والشفاغية فالكل ينهب داخل هدا الاقليم المسكين

بالمختار فريد
Posté November 16, 2014 12:44

Bonjour Monsieur Chakir,
votre avis c est un complément à ce que j avais écrit et je le prend avec une certaine grande satisfaction.
Mais je peux vous assurez qu il y a une chose,et pour laquelle je suis fier c est que je suis reste honnête,droit et ayant gardé les principes que ma mère m a toujours conseillé.
C est vrai que la vie est courte,mais il y a des gens qui ont oublié le principe même de la vie et le plus primaire.Dieu pour eux c est devenu l argent.
Bref,je te remercie pour ton commentaire,et je te salue chaleureusement et avec tout mon respect.

Belahcen
Posté November 12, 2014 09:52

Bonjour Si Belahcen,
Votre commentaire est trop pessimiste, malgré, qu'il reflète une certaine vérité. Le mensonge, la malhonnêteté, la fraude, la corruption... ont toujours existé, même accentué dans le monde actuel. Faut-il baisser les bras ? Je pense que NON. Il faut affronter ce phénomène par la sagesse. Il y a qu'une solution d'être honnête soi-même en étant correcte. Ces gens que vous décrivez n'iront pas loin. Vous allez me dire, certains s'enrichissent en magouillant et alors ! Tôt ou tard, ils vont se casser le "nez". Etre correct, honnête... est toujours payant si ce n'est pas avec les gens c'est avec soi-même si on a une conscience humaine. Et c'est capital si on est croyant c'est avec Dieu que tu trouverait la belle et la meilleure récompense Inchallah .
WA S.A.

Chakir
Posté November 11, 2014 15:39

Oui nous vivons un changement de société rapide et profond!

Noureddine
Posté November 11, 2014 09:42

C est une époque ou il n y a que de l'hypocrisie,le mensonge;et surtout l invention des motifs pour condamner des innocents.
Abus de pouvoir,abus de boisson alcoolisée,abus de tromperie des femmes;;;;etc
C est un monde ou le plus fort mange le plus petit,ou les gens n ont plus aucune âme,et ni aucune conscience.
Ou va t-on????que faisons-nous dans ce monde ou les plus pourris réussissent,ou tous les coups sont permis,et ou le mensonge est devenu réalité pour même pour détruire des pays au nom de quelque chose et peu l importe quoi.
Est ce qu on est entrain de reculer des siècles en arrière malgré les découvertes technologiques et dans tous les domaines?Moi sincèrement je le pense.
Oui c est une époque ou personne ne respecte plus personne,trop de gens qui ne savent ni lire ni écrire et dans le monde entier.C'est un monde ou il y a des personnes qui ne mangent même pas à leurs faims et pourtant il y aura assez pour tout le monde.Mais on préfère jeter et gaspiller au lieu de donner ou aider.
C est un monde ou l être humain est devenu esclave de l argent.Oui c est l argent qui domine par tout,le fric et rien que le fric.
Tout le monde veut devenir riche et peu l importe le moyen.
Bref,je m arrête la car le monde est devenu vraiment une vraie pourriture a cause des humains qui n ont plus aucune conscience ni âme,et même pas le sens de la fierté d être un être humain.

Belahcen
Posté November 10, 2014 17:54

A dire vrai...

Préhistoire des uns… années de bonheur des autres

Bref, de notre temps, c’était plus lent, mais on ne s’ennuyait pas. On savourait le temps qui passait. On l’avait pour nous.

Maman, tu avais un smartphone quand t’étais jeune ?
Non, répond la mère, la tête plongée dans un placard.
Un ordinateur ?
Non plus…
Et… le téléphone fixe ?
Non ma chérie.
Ne me dis pas que vous n’aviez pas la télé !
Eh ben non ! Nous n’avions pas la télé, rétorque la mère d’un ton passablement excédé, en se retournant vers sa fille.
Najwa, 18 ans, lève les yeux, reste coite, puis finit par dire avec une moue :

Mais vous viviez dans la Préhistoire maman…!
La mère lève les yeux sur sa fille, la prend par la main et l’approche à elle.

Ma fille, sais-tu ce que c’est la Préhistoire ?

Ben… vous n’aviez rien maman ! Vous deviez vous ennuyer à mort !
La maman éclate de rire.

La Préhistoire a débuté avec l’apparition de l’Humanité et s’est terminée avec l’apparition de l’écriture. Autrement dit, il faut remonter à 3.500 ans avant notre ère. Moi, ma fille, ne le répète pas sur les toits, je suis née en 1948, juste après la 2ème Guerre Mondiale ! Je n’ai donc pas vécu dans la Préhistoire !

Arrête maman ! Tu as compris ce que je veux dire. Mais dis-moi, comment vous viviez, alors que vous manquiez de tout, sans rien quoi ?
La maman s’esclaffe une nouvelle fois, prend son temps, puis dit :

Écoute-moi bien. Combien de fois par jour nous avons l’occasion de discuter toi et moi? Nous nous croisons le matin avant que tu n’ailles au lycée, et le soir lorsque je te prépare à manger. Le reste du temps, tu es plongée dans ton ordi, tu pianotes sur ton smartphone, ou tu regardes la télé. Tu vis avec tes " amis " de Facebook plus qu’avec ton père et moi. Tu ne les vois même pas ! Tu ne les connais pas physiquement. Qu’est-ce tu partages avec eux, à part des textos et des mails mal écrits… ?

Voyant sa fille froncer les sourcils, elle ajoute :

Remarque, nous sommes devenus tous comme ça. Nous sommes plongés dans un appareil électronique quelconque, nous nous parlons peu. La société est devenue ainsi. Ces gadgets ne sont plus des outils. Au lieu de nous être utiles, nous en sommes devenus les esclaves !

Tu exagères maman. Ils nous sont bien utiles, avoue-le. Moi je ne peux pas vivre sans eux. Et comment elle était la société de ton temps ?

Nous n’avions pas ces gadgets. Il n’y avait que la radio. Nous écoutions les nouvelles, la musique, les émissions de théâtre. Pas de frigidaire, pas de cuisinière, pas de micro-onde, pas même de fer à repasser. Ma mère faisait le marché chaque jour. Chaque jour, non seulement elle s’occupait de son foyer et préparait les repas, mais elle avait le temps de voir sa sœur, sa tante et plein de gens de la famille.

Najwa, les yeux grands ouverts, écoute avidement sa mère :

Nous nous réunissions pour les repas. Nous passions les soirées ensemble. Nos parents nous racontaient des histoires. Nous rendions visite à la famille plusieurs fois dans la journée. Nous voyions nos oncles, nos tantes, nos cousins. Nos parents nous transmettaient l’histoire de nos ancêtres. Le soir, je m’allongeais près de ma mère, la tête sur sa jambe. Elle me racontait une histoire pour dormir. Nous étions proches les uns des autres. Nous nous entraidions. Durant les fêtes familiales, pas de traiteurs, ni de location de salles d’hôtel ou autres. Toute la famille se réunissait à la maison. Les tantes, les oncles, les cousins, les cousines, les grands-parents, les belles-familles, bref, tout le monde s’installait dans la maison un mois avant. Le jour, la nuit, tout le monde mettait du sien pour préparer la bouffe du mariage, les gâteaux, etc. Sans téléphone, sans télé, sans voiture, sans ordi, tu imagines tout le temps que nous avions pour partager, discuter, raconter, s’entraider, bien nous connaître les uns les autres…

Et avant, tes parents ils vivaient comment maman ?

Comme nous. Le monde changeait si peu que les générations vivaient pratiquement dans le même contexte que les précédentes, ou lorsqu’il y avait des inventions, elles étaient tellement espacées qu’ils avaient le temps de les digérer les unes à la suite des autres. Dans ma vie à moi, j’ai vu arriver successivement la voiture, le téléphone fixe, le frigidaire, la télé, les satellites, les gros ordinateurs, le télex, le fax, le PC personnel, le GPS, le mail, le téléphone portable, l’Internet, les smartphones, les réseaux sociaux… et ça s’est accéléré dernièrement. On n’a même pas le temps de digérer tout ça ! Plein de gens n’arrivent pas à suivre ! Ça va trop vite. Ça bouleverse nos modes de vie.

Voyant sa fille toujours pendue à sa bouche, elle poursuit :

Bref, de notre temps, c’était plus lent, mais on ne s’ennuyait pas. On savourait le temps qui passait. On l’avait pour nous. On ne croisait pas comme des fantômes. On consacrait du temps à l’autre. On ne vivait pas dans du virtuel. Notre vie était réelle. Surtout, elle était pleine de chaleur humaine. La voilà la Préhistoire dont laquelle nous vivions !

Rida Lamrini
Posté October 30, 2014 09:12

Un homme perverti en vaut deux

Je me répète presque chaque jour que le Maroc a changé, mais je me rends compte presque chaque jour que les Marocains, eux, n’arrivent pas vraiment à changer.

Lundi dernier, alors que je me trouvais devant un des comptoirs d’embarquement à l’aéroport de Casablanca, j’ai assisté malgré moi à un spectacle désolant. Une jeune femme, belle, élégante et tout et tout, a traité de tous les noms l’agent qui avait refusé d’enregistrer ses bagages parce que, a-t-il essayé de lui expliquer, elle avait deux réservations, mais une seule était confirmée.

Quelques minutes après, elle est revenue accompagnée d’un homme d’un certain âge, bien habillé et tout et tout, et tous les deux se sont mis à traiter le pauvre jeune homme de tous les noms. Voyant qu’il ne réagissait pas, le Monsieur " Certain -âge " a sorti son téléphone portable, a composé un numéro, et avant de commencer à parler lui a lancé la phrase fatidique qui est censée faire peur à tous les citoyens de seconde zone : "Tu vas voir qui je suis !". Vivement un vrai changement !

Mohamed Laroussi
Posté October 23, 2014 10:14

القصة الكاملة لقتل طفل ورميه من الطابق الرابع ببرشيد

بعد أن كانت الأخبار الأولية تفيد بأن سيدة أقدمت على طعن ابنها ورميه من الطابق الرابع ببرشيد عصر أمس، تمكنت أخبارنا المغربية من الوصول إلى القصة الكاملة للجريمة النكراء التي اهتزت لوحشيتها المدينة الصغيرة.

فحسب مصادر أمنية مطلعة، فإن القاتلة ، التي يشتغل مدرسة بالتعليم الخاص ، لا تتوفر على أبناء وتعيش منطوية على نفسها داخل شقتها ، إلا أن شجار نشب بينها وبين جارتها في العمارة أخرجها عن وعيها ، حيث أقدمت على جذب ابن جارتها ذو 7 سنوات والذي كان حاضرا بعين المكان ، ثم أدخلته إلى شقتها وأغلقت الباب، وهناك قامت بتوجيه طعنات قاتلة له قبل أن ترميه من شرفة شقتها .

عناصر الأمن حضرت على الفور وتمكنت من اعتقال الجانية بعد استعطافها من أجل فتح الباب مخافة أن تقدم على الانتحار.

العربي المرضي
Posté October 9, 2014 13:44

Une tres bonne fete a tous les berrechidiens

Belahcen
Posté October 4, 2014 14:05

Moi aussi ça m'est arrivé 2 fois en quelques mois.
c'est grave quand même!!

Mustapha
Posté September 26, 2014 10:09

Bonjour,
je tiens à vous informer que le compte du site Barchid a été piraté et que des e-mails sont envoyés à partir de cet adresse (l'adresse du site Barchid).
Il ou elle envoie des é-mails aux adresses qui sont sur le compte.
Ce probleme sera resolu le plus rapidement possible.

Le Webmaster
Posté September 25, 2014 23:46

كان المعاش على ستين ++++فكرو يقاعدونا ميتين
كنا نخرجو نمشيوْ على جوج++++وللا الكفن في اليد منسوج
لابد من التراجع ++++على هاد القرار المركوع

واش فهمتو أو لّا لا ++++را المغرب حالتو حالة

أحمد بوقنطير
Posté September 25, 2014 08:06

- Les institutions sanitaires
Dès 1912, le docteur Cristiani organisait à Fès l'hôpital Cocard, du nom d'un infirmier français qui travaillait avec lui et qui fut tué lors du soulèvement qui s'était produit quelques mois auparavant.
A la même époque, le Dr Guichard ouvrait les premiers bâtiments de l'hôpital Mauchamp à Marrakech (connu actuellement sous le nom d'Ibn Zohr). Ce furent là les deux premiers hôpitaux qui soignèrent des Marocains.
Un lazaret fut créé à El Ank à Casablanca par le Dr Duché, en 1913, pour lutter contre les épidémies. Quelques temps auparavant, un lazaret avait été construit à Oujda.
En 1914, il y eut création à Casablanca d'une section civile au sein de l'hôpital militaire (lui-même construit en 1911), et qui était situé à Sour Jdid. Cet hôpital n'existe plus actuellement. L'hôpital "indigène" de Casablanca fut ouvert en 1917 aux malades marocains. Le premier médecin-chef de cette formation fut le Dr Murât.
En 1918, El Jadida (Mazagan) est dotée d'un hôpital (8).
En 1919, il y a eu création de l'hôpital psychiatrique de Berrechid, première structure psychiatrique moderne au Maroc. Cette création s'était faite sur un terrain qui avait servi de camp militaire. La construction définitive de cet hôpital, tel qu'il existe actuellement, a été terminée en 1936.
296

Khair Ahmed
Posté September 23, 2014 04:08

شحال من شهر وسكان حي الراحة ينتظرون دوريات للأمن الوطني ويشتكون من الضوضاء بزاف

ايمن عبد الفتاح
Posté September 16, 2014 02:02

les pseudonymes étaient en vogue a l’époque ou l’état civile n'existe pas encore a berrechid
beaucoup de personnes portaient des pseudo soit de leur appartenance tribale soit de leur activite ex
quels pseudo celebres de dranna
belmokhtar dernouni(ami de beerchid zamane)
mekki lkhaddar (mon pere allah irahmou)
hamou slaiyi ( vendeur de fruits secs)
mekki lbayazz(vendeur des baz ,sorte d ustencils de couscous en terre)
lhaj lakbabti (vendeur des manteaux )c 'est le mari de ma tante qui avait une boutique de tissu dans le kissaria aujourdhui occupé par jouila el halaoui
bouchiab zayyat( vendeur d 'huile oncle de nhaila)
bref les pseudo n'avaient rien de péjoratif ils n'entament nullement la valeur d 'un homme qui reste intacte nous connaissons mekki lekkbabti son vrai nom khalild mekki ex client de mon père qui chaque lundi achète une corbeille de légumes pleine feu khalid ne lésinait jamais sur les moyens et marchandent rarement les prix et en plus je garde dans ma mémoire sa position ferme lors des élections en 1977 et il a tenu tête au pacha fils d 'ouled choumicha
ces Elections m'ont valu une bastonnade par des soldats a douar abbarra pour avoir demande a ma soeur de voter jaune billet de saad allah saleh jen garde tjs stigmate une cote cassé
dernouniquement depuis a el jadida

Belmokhtar Dernouni
Posté September 15, 2014 12:00

Page: [1]   [2]   [3]   [4]   [5]   [6]   [7]   [8]   [9]   [10]   [11]   
          [12]   [13]   [14]   [15]   [16]   [17]   [18]   [19]   [20]   [21]   
          [22]   [23]   [24]   [25]   [26]   [27]   [28]   [29]   [30]   [31]   
          [32]   [33]   [34]   [35]   [36]   [37]   [38]   [39]   [40]   [41]   
          [42]   [43]   [44]   [45]   [46]   [47]   [48]   [49]   [50]   [51]   
          [52]   [53]   [54]   [55]   [56]   [57]   [58]   [59]   [60]   [61]   
          [62]   [63]   [64]   [65]   [66]   [67]   [68]   [69]   [70]   [71]   
          [72]   [73]   [74]   [75]   [76]   [77]   [78]   [79]   [80]   [81]   
          [82]   [83]   [84]   [85]   [86]   [87]   [88]   [89]   [90]   [91]   
          [92]   [93]   [94]   [95]   [96]   [97]   [98]   [99]   [100]   [101]   
          [102]   [103]   [104]   

[Entrer du système (Login) ]




Photo du jour.
 Photo: 132

Annuaire.
Alaoui Najwa

Ecole Markazia
Photo: 10
Hanouche Bouchaib


Photo du jour.
 Photo: 131

Galerie Zamane
Photo: 31
Nourredine


Galerie Zamane
Photo: 7
Colette


Photo du jour.
 Photo: 130

Annuaire.
Saadi Mustapha

Galerie Zamane
Photo: 7
Ibrahimi


Photo du jour.
 Photo: 129

Galerie Zamane
Photo: 7
Colette


Photo du jour.
 Photo: 128

Votre Album
Photo: 14
Khair Ahmed


Votre Album
Photo: 14
Khair Ahmed


Photo du jour.
 Photo: 127

Votre Album
Photo: 14
Nouih Lahcen


Votre Album
Photo: 14
Khair Ahmed


Votre Album
Photo: 14
Sghir Ibrahimi


Votre Album
Photo: 2
Abdellah


Angle Ouvert.
 Houssa

Photo 337.
 Belahcen

Galerie Zamane
Photo: 7
Mustapha Azm


Angele Ouvert.
 Houssa

Angele Ouvert.
 Houssa

Photo du jour.
 Photo: 126

Galerie Zamane
Photo: 7
Khair Ahmed


Galerie Zamane
Photo: 13
Mohamed Manouni


Galerie Zamane
Photo: 7
Colette


Photo du jour.
 Photo: 125

Galerie Zamane
Photo: 51
Belmokhtar








im4i1j5ke6